Sandi Anders, MDiv, E-RYT, CSC

La déclaration suivante vous semble-t-elle familière?

Have Do Be

Cette ligne de raisonnement est parfois appelée HAVE DO BEparadigm.

Lorsque nous abordons nos vies de cette manière, il y a une forte possibilité que nous ne remettions à plus tard que les résultats que nous voulons le plus, et que nous nous présentions du bonheur qui est légitimement le nôtre. En orientant nos efforts vers le côté FAIRE et AVOIR de la vie, l’état d’ÊTRE (joie, créativité, liberté) que nous recherchons est toujours conditionnel à ce que nous FAISONS ou AVONS.

Be Do Have

Beaucoup diront que renverser cette façon de penser nous sert mieux us et nous propulse vers avoir plus de ce que nous voulons le plus. Pourquoi ne pas choisir d’ÊTRE ce que nous cherchons en fin de compte (pacifique, joyeux, libre) et de permettre aux choses que nous voulons FAIRE et que nous DEVONS en découler ? Si nous voulons le succès ou la camaraderie, nous sommes beaucoup plus susceptibles de manifester ces réalités si nous sommes pacifiques, joyeux ou libres.

C’est le paradigme BE DO HAVE — et cela peut avoir de puissantes conséquences. Voici comment cela fonctionne.

Il y a des lois qui régissent l’Univers, comme la Loi de la Gravité. La loi de la Gravité est toujours cohérente: si nous tombons d’une haute falaise, nous nous retrouverons rapidement vers le bas de cette falaise.

Comme la Loi de la Gravité régit le comportement des corps qui tombent, la Loi de l’Attraction est un principe spirituel qui régit la façon dont nous réalisons ce que nous cherchons dans la vie. La Loi de l’Attraction stipule que nous magnétisons ou attirons vers nous tout ce à quoi nous accordons notre attention et notre attention.

C’est différent de vivre dans un état de désir ou de manque chronique. (« J’aimerais pouvoir. . . « ) Il s’agit plutôt de choisir l’expérience que l’on souhaite (« Je suis reconnaissant. . . « ) et permettant aux détails de s’arranger eux-mêmes. Vouloir n’engendre que plus de vouloir.

Neale Donald Walsh le dit de cette façon:

Pratiquer Be Do Have

Voici quelques suggestions pour mettre en pratique le paradigme BE DO HAVE dans votre vie:

Clarifiez ce que vous voulez.

Soyez clair sur ce que vous voulez vraiment AVOIR ou FAIRE dans votre vie. Visualisez en détail la carrière satisfaisante, la nouvelle voiture brillante, la maison de vacances, le compagnon idéal, la capacité de faire ce que vous voulez quand vous le souhaitez. Ne vous retenez pas really permettez-vous vraiment de reconnaître ce que vous désirez le plus.

Imaginez l’avoir / le faire.

Concentrez vos pensées sur ce que sera votre vie une fois que vous aurez ou ferez ce que vous voulez le plus. Utilisez tous vos sens pour imaginer cet état d’ÊTRE. Comment vous sentirez-vous, que verrez-vous, entendrez-vous, goûterez-vous ou toucherez-vous après avoir ce que vous voulez vraiment? Prenez le temps d’imaginer pleinement profiter du désir de votre cœur, de visualiser l’expérience, de donner vie aux images que vous voyez.

Il est souvent utile d’écrire ces images. Voici quelques suggestions pour commencer votre écriture:

« Dans mon univers alternatif parfait, je (suis / ai / fais). . . »
 » Quand je l’ai à ma façon. . . « 

Permettez-vous d’aller de l’avant et d’avoir le sentiment – maintenant.

S’accrochant au sentiment intérieur qui vient lorsque vous imaginez votre vie parfaite, cherchez des occasions de ressentir ce sentiment now maintenant!

Elyse Hope Killoran suggère que l’on garde une liste « À ÊTRE » pour la journée. Beaucoup d’entre nous ont l’habitude de commencer notre journée avec une liste de choses à faire. En quoi votre journée pourrait-elle être différente si vous avez commencé chaque journée avec l’intention de savoir qui vous voulez être ce jour-là?

Par exemple : Je suis la PAIX. Je suis JOY. Je suis L’AMOUR. Je suis COMPASSION.

Pour chaque intention, réfléchissez aux moyens d’actualiser ce que vous avez imaginé. Énumérez les choses à FAIRE aujourd’hui pour être plus de ce que vous avez l’intention.

Par exemple: Aujourd’hui, je suis CENTRÉ: je médite, je respire consciemment, je souris à moi-même et aux autres.