Cette photo a été prise entre 1916 et 1919, avec la Shevlin-Hixon Lumber Company du côté ouest de la rivière (à gauche) et la Brooks-Scanlon Lumber Company à l’est (à droite).

Brooks-Scanlon’s Mill A, maintenant un immeuble de bureaux près du pont du Colorado, a commencé avec une seule cheminée et un brûleur (vu sur la photo).

Aujourd’hui, les deux semelles cylindriques en ciment pour les brûleurs du moulin A et les fondations de la centrale électrique du moulin A sont encore visibles sur le patio arrière du kayak du ruisseau Tumalo&Canot rempli de fleurs chaque été.

En 1920, Shevlin-Hixon ajouta une troisième cheminée et un brûleur à leur usine et Brooks-Scanlon Mill A ajouta une deuxième cheminée et un brûleur augmentant la production de bois d’œuvre. Le bâtiment de la centrale électrique produisait l’énergie nécessaire au fonctionnement des usines. Le matériau utilisé pour alimenter les brûleurs était appelé combustible de porc, composé de copeaux de bois et de copeaux.

Au cours des premières années, l’usine de Brooks-Scanlon opérait deux quarts de travail de 8 heures par jour, broyant en moyenne 300 000 pieds de bois par jour. C’est à peu près assez d’encadrement pour trente maisons (1 800 pieds carrés chacune).

Les grumes des deux moulins étaient séparées par une flèche à grumes divisant la rivière en deux. L’avantage peut être vu à gauche de la photo. Si vous regardez attentivement, vous pouvez voir le pont à chevalets en arrière-plan. Le pont à chevalet du chemin de fer Shevlin-Hixon a été construit en 1915. Il a traversé la rivière Deschutes juste au nord de l’endroit où Colorado Ave. aujourd’hui, vous pouvez encore voir la colline herbeuse où le chevalet s’est détaché de la rive avant de traverser la rivière. Le pont à chevalets a été démoli en 1990.

Remarque: En 1923, Brooks-Scanlon Lumber Company a construit un deuxième moulin, Mill B. Aujourd’hui, la centrale de Mill B abrite REI dans le quartier de Old Mill.
Visitez le musée historique Deschutes situé au centre-ville pour plus d’informations sur l’histoire de Bend.